Le sol de Schistes apporte beaucoup à la vigne, il amène des caractéristiques très marquées au vin. Son premier rôle est de fournir un bon équilibre hydrique à la plante. Sol profond, il est perméable et ne garde pas l’eau en surface. En période de sécheresse pendant l’été, l’eau retenue en profondeur remonte et se rend disponible pour les vieilles vignes. La vigne dispose ainsi d’une quantité d’eau ni trop abondante, ni trop faible, pour avoir une maturation optimale. Même avec les techniques disponibles de nos jours, comme l’irrigation, la main de l’homme ne pourrait reproduire cet équilibre. Les sols de Schistes donnent aussi une typicité au vin.  Lors des dégustations vous pouvez détecter une minéralité marquée qui apporte un équilibre entre sucre, tannins, l’acidité et l’alcool. Les racines embrassent ce sol de roche et y puisent de nombreux minéraux qui se retrouvent dans le raisin. Les Schistes sont plus qu’un sol, ils font partie de l’identité de notre vin, ils sont la base sans laquelle les autres composantes du terroir, le vent, le soleil, l’altitude et le raisin, ne pourraient pas s’exprimer.